Rencontre avec Gemmyo, le célèbre joaillier en ligne 💍 | Lunetist

Rencontre avec Gemmyo, le célèbre joaillier en ligne 💍


Quand Lunetist rencontre Gemmyo...

Une rencontre, un échange et une parenthèse en compagnie de Pauline Laigneau, co-fondatrice de cette pépite du marché de la Joaillerie ! Entrepreneuse et talentueuse, elle construit ce projet de ses propres en main après avoir été diplômée de HEC.

Gemmyo, inspiration pour Lunetist, nous ouvre les portes de son univers moderne, élégant et décalé. 

 

Gemmyo - jeune et joaillier - Lunetist

Vous avez eu comme objectif de rajeunir un milieu plus que dépassé, celui de la joaillerie, comment avez-vous procédé ?


L’idée nous est venue, avec mon mari Charif, à la suite d’une mauvaise expérience. Lorsqu’il m’a demandée en mariage en 2011, nous souhaitions choisir ma bague de fiançailles ensemble. Nous avons été déçus par les principaux acteurs de la joaillerie, l’accueil n’étant pas chaleureux et les bijoux étant souvent classiques et inabordables. Concrètement, nous ne nous retrouvions pas dans cette vision très traditionnelle du luxe. Alors nous avons imaginé Gemmyo, une joaillerie telle que nous, trentenaires de la génération Y, connectés et décomplexés, l’imaginions.

En quoi l’innovation est au cœur de votre stratégie ?


Nous sommes « jeune et joaillier ». En challengeant cet univers qu’est la joaillerie, l’innovation se doit effectivement d’être au cœur de nos stratégies, et notamment en ce qui concerne les nouvelles technologies. Notre équipe IT travaille sur l’amélioration de notre site en permanence et l’équipe marketing suit avec beaucoup de minutie les dernières tendances en matière de social média. Notre studio de création réalise avec minutie des collections liant les classiques de la joaillerie avec le grain de folie qui caractérise si bien Gemmyo.


Quelle est votre plus grande différence par rapport à vos concurrents ?

Nous sommes décomplexés ! Faire des bijoux oui, mais sans l’étiquette pompeuse qui va avec. Nous souhaitons que l’achat d’un bijou reste un moment de complicité. Chez Gemmyo, on imagine un luxe nouveau, vivant et libéré.

Être une femme à la tête d’une entreprise dans ce milieu a été plutôt un atout ou un frein ?

J’ai la chance d’être entourée par mon mari et son frère, avec lesquels j’ai co-fondé Gemmyo. Je n’ai donc jamais rencontré de problèmes liés au fait que je sois une femme. Au contraire, cela a souvent été un atout. Un regard féminin dans ce monde entrepreneurial très masculin est toujours le bienvenu.  

Quelles sont vos inspirations dans la vie quotidienne ?

J’aime beaucoup voyager, je trouve que les voyages constituent la plus belle source d’inspiration qu’il soit. Et pour cause, nous proposons aujourd’hui une collection entière dédiée au voyage : Wanderlust. Pour les plus citadins, j’ai également imaginé deux collections qui rendent honneur à Paris et à Londres. 

Vous avez aujourd‘hui un showroom dans le 6ème arrondissement de Paris souhaitez-vous vous agrandir ? 

Et bien justement ! Nous souhaitons, cette année, déployer notre présence en France et pour cela, nous mettrons dès le mois de juin le cap vers le Sud. Nous ouvrons notre seconde boutique à Lyon, à deux pas de la place des Jacobins. On espère y rencontrer les lyonnais très bientôt. 

Gemmyo - jeune et joaillier - Lunetist

Quels conseils pouvez-vous nous donner pour bien choisir ses bijoux ? 

Écoutez-vous. Nous proposons plusieurs métaux et une dizaine de pierres précieuses pour chaque modèle. De quoi contenter les plus indécis d’entre vous en créant le bijou qui vous ressemble. Il n’en sera que plus beau à vos yeux. Et pour tous ceux qui souhaitent faire un cadeau, notre team service client et notre team showroom sont là pour répondre à toutes vos questions et faire en sorte d’opter pour la plus jolie des bagues.

La lunette et le bijou étant tous les deux des accessoires de mode, quel bijou Gemmyo associerez-vous avec quelle monture Lunetist ?

J’aime beaucoup le modèle Antonin. La couleur de sa monture vient réchauffer le teint et je craque pour sa forme un poil vintage mais pourtant si tendance. Je l’associerais volontiers avec une bague Ariane, dont la force du métal est adoucie par sa monture en fil carré. Une bague dont la présence sur le doigt est notable mais reste tout de même délicieuse.


 


 



Sale